Tram UCPMI d'Hagondange à Bruxelles - Geléist!

Mehr
19 Apr 2020 18:46 #5588 von admin
On vient de recevoir la réponse de Jules DEWULF:

Quelques informations supplémentaires concernant cette motrice qui existe encore toujours:

8 Avr 1966 - Donnée gracieusement par la "Société Mosellane de Sidérurgie" à l'AMUTRA. Amenée sur un wagon de chemin de fer à l'atelier de Forest Midi. Ensuite amené au raccordement "Côte d'OR" de la gare du Midi (photo). Transférée ensuite vers l'atelier SNCV de la Rue Eloy tractée par l'unique motrice SNCV à voie normale N° 10293. La date du 8 avril 1966 est la date de son transfert entre l'emplacement de la voie de sortie de la gare du Midi (rue de France) et son transfert vers la rue Eloy par la SNCV en effectuant une manoeuvre en Y d'abord vers la chocolaterie "Côte d'Or et ensuite pour revenir dans la rue Eloy à l'atelier / dépôt de la SNCV.

13 Mar 1972 - Déménagé de l'atelier SNCV de la rue Eloy vers le dépôt de Woluwé de la STIB. Déchargée en voie 5 à Woluwé.

Aou 1991 - Premier contact entre l'AMUTRA et la RATP.

25 Mar 1994 - Signature de la convention en vue de la restaurer et de la re-motorisation en vue de sa circulation sur la ligne "Bobigny - Saint-Denis". L'AMUTRA reste propriétaire de la motrice.

7 Nov 1994 - Transféré à l'atelier STIB de Cureghem pour restauration.

24 Avr 1995 - Remise en état terminé et ramené à Woluwé pour effectuer les tests de fonctionnement et la formation des conducteurs parisiens. Elle est immatriculée 505.

4 Mai 1995 - Présentation au chef du projet du département du Patrimoine de la RATP et voyage aller retour de Woluwé à Tervuren.

29 Mai 1995 - Transfert à Paris (RATP - Bobigny).

19 Mar 1998 - Confié en dépôt au Musée RATP de Villeneuve

Elle ensuite revenue à Bruxelles pour le 125ème anniversaire de l'UITP en juillet 2010 et à circulé a cette occasion en Septembre à nouveau sur la ligne Woluwé-Tervuren.sous l'égide du MTUB (Musée des Transport Urbains de Bruxelles).

Dieses Bild ist für Gäste verborgen.
Bitte anmelden oder registrieren um das Bild zu sehen.


Motrice RATP 505 sur la cour du MTUB (Photo: 19.9.2010 Jules DEWULF)

Dieses Bild ist für Gäste verborgen.
Bitte anmelden oder registrieren um das Bild zu sehen.


Motrice RATP 505 quittant le terminus de Tervuren (Photo: 19.9.2010 Jules DEWULF)

Après cette manifestation elle est retournée en France.

Bitte Anmelden oder Registrieren um der Konversation beizutreten.

Mehr
01 Aug 2018 21:33 #5198 von Sud Express
Ça devrait être la voiture 589, mise en service à l'origine auprès du CGPT de Paris sous ce numéro en 1907. La voiture a été vendue avec d'autres à Hagondange en 1936. Après la fermeture du reseau à Hagondange, cette voiture est arrivée à Bruxelles après 1964, à la collection AMUTRA de vieux tramways. Je suppose que la photo a été prise à l'arrivée là-bas. Aujourd'hui la voiture se porte bien à Villeneuve-Saint-Georges près de Paris. Toute l'histoire se trouve ici .
Folgende Benutzer bedankten sich: jmo

Bitte Anmelden oder Registrieren um der Konversation beizutreten.

Mehr
01 Aug 2018 18:17 - 01 Aug 2018 18:19 #5197 von jmo

Dieses Bild ist für Gäste verborgen.
Bitte anmelden oder registrieren um das Bild zu sehen.


Tram UCPMI N°6 photographié à Bruxelles, dans l'enceinte de la gare du Midi. Date et circonstances inconnues

Le document doit dater de circa 1967 ou ultérieurement. En effet, on distingue, en haut et à gauche du document la tour du midi qui n'apparait pas en construction. Cette tour a été mise en service en 1967. On peut toutefois imaginer que seul le gros œuvre est terminé et la photo aurait été prise peu avant 1967, mais certainement après 1965. Le réseau ferré UCPMI ayant été fermé en 1964, cette estimation tient la route.

L'endroit (actuellement bien transformé) aurait permis le transbordement vers la route ou vers le réseau ferré urbain bruxellois. La voie sur laquelle est stationné le wagon était un raccordement industriel qui abouchait rue de France, en contrebas de l'ancienne cabine de signalisation qui a été détruite lors de la construction de la gare TGV (on la devine derrière le wagon - voir photo ci-dessous). Ce raccordement permettait, en son temps, de desservir l'usine de la société "Côte-d'Or" (chocolats). De mémoire, à l'époque de la photo, ce raccordement n'était déjà plus utilisé. Il est peu probable qu'on ait stationné le wagon sur cette voie dans l'attente de la poursuite éventuelle de son voyage, car la gare du Midi n'avait pas pour finalité d'accueillir des convois de marchandises (en dehors de celui précité et d'un autre, située de l'autre côté des voies, qui desservait une brasserie). En d'autres termes, il est presque certain qu'il était destiné à être déchargé à cet endroit.


Il est peu probable que cette motrice ait été déplacé à Bruxelles pour démantèlement. A cette époque, l'atelier de la SNCV de la rue Bara était encore actif pour le matériel ferré. De même la STIB (transports intercommunaux bruxellois) avait plusieurs dépôts et ateliers à proximité.La bonne question est de connaitre sa destination finale. (Info: Christian Toumpsin)


Quelles étaient les circonstances de l'arrivée du tram UCPMI N°6 à Bruxelles?


Un grand merci d'avance pour toute information.

Cordialement,

Jean-Marie Ottelé - Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!
Letzte Änderung: 01 Aug 2018 18:19 von jmo.

Bitte Anmelden oder Registrieren um der Konversation beizutreten.

Ladezeit der Seite: 0.130 Sekunden

rail.lu RSS

Zum Seitenanfang